Dimanche 22 Janvier :

Après une nuit un peu agitée, stress pré-voyage oblige, et un bon café avec Corinne et Michel, je me rends à la gare de Montpellier Saint-Roch pour prendre mon TGV à destination de Charles de Gaulle.

C'est pas les voitures les plus récentes et le confort est sommaire. Pas de prises non plus, je rechargerais ma tablette pendant mon escale à l'aéroport.

Le train part pile à l'heure à 6h56 et prend tout doucement sa vitesse, plus faible jusqu'à Nîmes puis plus rapide le long de la vallée du Rhône. J'arrive à dormir un peu par vagues. Le train est réglé comme une horloge pour ce qui est du respect des horaires.

J'arrive à Charles de Gaulle peu après 11h. Je calcule pas tout de suite où est le terminal pour Qatar Airways et finis au bout du 2A à revenir vers le 2C pour prendre le CDG Val, un petit train qui rejoint le terminal 3 et le 1 d'où je dois partir.

Au bout d'une heure j'ai donc réussi à trouver mon terminal et déposer mon sac de voyage. Je passe au niveau inférieur et me fais un Mac Do tranquille. Je reprends ensuite ma marche vers la porte 36, passe la sécurité et me pose dans la zone d'attente d'embarquement. Le gros oiseau est déjà là avec sa posture imposante : un bel À 380 aux couleurs de Qatar Airways.

Je profite un peu du wifi de CDG et rédige un peu mon blog. Comme c'est un A380 l'embarquement démarre une bonne heure avant le départ. On part un peu après l'heure, vers 15h30, pour un vol très calme, sans aucunes  turbulences. Repas servi assez rapidement et correct. 

J'ai le temps de regarder trois films et quelques séries et ne cherche pas à dormir, vu l'heure française. Il est 23h35 heure locale quand j'arrive - deux heures décalage seulement en hiver - après un atterrissage un peu lourd, ce qui n'est pas rare avec l'A380, surtout quand t'es assis au niveau des ailes.

Passage un peu longuet au transfert desk et à la sécurité car beaucoup de vols arrivent en même temps. En même temps j'ai trois heures et demi alors ça va. Je chope une bouteille d'eau dans une petite boutique où je peux payer en pièces d'euros, c'est cool. 

Il semblerait que l'embarquement se fasse plus tôt que prévu du coup je vais pas tarder à m'y avancer.