Mercredi 8 Février :
Lever pile au réveil, ça faisait longtemps. Après une longue et agréable douche chaude je plie mes affaires et descends dans la salle de l'accueil. Je prends un café, machine pas instantané, et vais me chercher une petite brochette de boules de riz gluant sucré pour accompagner le café.

IMG_7279

Je reste un bon moment en sirotant mon café tout en utilisant l'Internet pour envoyer de nouvelles demandes en couchsurfing car les dernières se sont trouvées sans suite. Je descends ensuite à l'Office de tourisme pour payer la taxe environnementale. Je descends jusqu'au Pinewood Lodge où ma chambre prête n'attend que moi.

IMG_7286

J'y pose mon gros sac, prends ma clé et pars me balader dans Demang, le bourg originel de Sagada, empruntant des petits chemins en béton pour rejoindre de belles rizières. Je mets mon turban sur la tête et la veste autour de la taille car le ciel jusque là couvert de brume s'est bien éclairci. C'est parfait pour prendre des photos.

IMG_7303

IMG_7308

IMG_7312

Je remonte ensuite vers le haut de la ville et continue vers Bontoc pour rejoindre un chemin qui monte au Mont Kiltepan, 1636m d'altitude. Je lance mon application Endomondo sur la tablette pour garder une trace de ma journée de randonnée. Il me faudra donc rajouter environ 2,8, km et 100m de dénivelé positif à mon total en fin de journée.

Je suis tout seul à monter là-haut et je ne regrette pas cette ascension car la vue sur des rizières en terrasse au fond de la vallée vaut le détour. Le petit bar en haut de la colline est fermé et c'est bien dommage, je me serai bien posé cinq minutes avec un thé glacé.

IMG_7333

Je redescends et m'arrête à l'heure du déjeuner dans un restaurant guesthouse qui sert de magnifiques burgers entièrement locaux à base de bœuf Angus. C'est surtout la pancarte le long de la route qui m'a attiré.

Je me pose à l'intérieur et commande donc un cheeseburger et une glace au yaourt maison parsemée de myrtilles. Le burger est l'un des meilleurs que j'ai mangé, meilleur que ceux goûtés aux USA, juste derrière ceux à la vache Aubrac de mes amis Baptiste et Maggy de Lauz'oustal à Montrodat ( https://www.lauzoustal48.fr ).Le steak est haché sur place et cette race de bœuf est savoureuse et bien saisie en plus.

IMG_7344

La glace aussi est très bonne, c'est une expérience en soit car c'est ni du yaourt, ni de la glace, c'est entre les deux. Je repars ensuite et rejoins le début du sentier qui part dans Echo Valley, bien caché, dans un virage. Je ne dois normalement pas l'emprunter dans ce sens car on doit normalement louer les services d'un guide, dans l'autre sens, depuis l'église.

IMG_7345

Le sentier est accidenté et quelque peu glissant avec un peu d'escalade à certains endroits, plus faciles dans l'autre sens. On passe par un bout de rivière souterraine au bord de laquelle ont été entassés des centaines de Cairns, ces formations en galets censés marquer les chemins de randonnée.

IMG_7357

Le chemin longe pendant un moment là rivière, asséchée par endroits, puis remonte vers Echo Valley de manière un peu plus abrupte. On passe près des hanging coffins, cercueils suspendus, tradition locale. Je croise de nombreux groupes mais personne ne m'interpelle au sujet du fait que j'étais sans guide et dans le mauvais sens.

IMG_7363

Après une dernière ascension bien raide via des escaliers en béton j'arrive au niveau du cimetière que l'on traverse avant d'arriver à l'église. Elle possède un magnifique Christ sur la croix en bois massif de production locale, laqué. Il y comme une mise en scène, à l'arrière, qui a été faite avec de la pierre calcaire brune et des bouquets de fleurs.

Je rejoins maintenant la route principale sans avoir été une fois embêté au sujet des guides et fais une pause à mon hôtel d'hier soir, le Ganduyan Inn, pour boire un café glacé. l'Internet ne marche plus, c'est dommage car je voulais voir où en étaient les demandes de couchsurfing.

Je reprends la marche et me dirige vers le lac Danum, sur la route de Besao. Une bonne grimpette par la route avec 200m de dénivelé positif sur 4km. Je surveille mon kilométrage avec la petite voix d'endomondo qui m'annonce à chaque fois que je fais un kilomètre. Je ne vois pas de lac et continue à travers une belle forêt dense de pins de Benguet, variété endémique de la Cordilière, descendant vers Besao.

IMG_7387

IMG_7396

J'arrive à Besao vers 16h et prends une boisson pour étancher un peu ma soif puis continue sur une petite route qui a plusieurs points de vue sur des jolies rizières en terrasse. Il faut bien plus beau et plus chaud de ce côté de la montagne et mon turban fait son job. Je ne regrette pas cette balade de quelques kilomètres car les points de vue en valent vraiment la peine.

IMG_7410

IMG_7416

En revenant je m'arrête un petit moment à l'ombre à discuter avec une grappe de mamies bien installées à l'abri de la chaleur. Je les prends en photo et elles m souhaitent bonne chance pour mon retour sur Sagada. Un peu plus tard, alors qu'un des rares véhicules circulant dans la bonne direction s'arrête, je leur demande s'ils vont à Sagada. Ils vont en fait jusqu'à Bontoc du coup c'est sur leur route.

IMG_7426

J'ai donc la chance de faire tout ce dénivelé positif en voiture et discute un peu avec la jeune femme assise avec moi à l'arrière. Je lui explique que je n'ai pas trouvé l'entrée du lac Danum à l'aller et que c'est pour cette raison que j'avais fini à Besao. Elle me dit qu'elle peut m'y déposer comme ça j'irai voir le coucher du soleil avec d'autres touristes venus en van pour la même raison.

Je vois le petit lac puis je comprends que ce n'est pas sur le lac que se regarde le coucher du soleil mais sur la petite colline au dessus. Je m'y installe avec une grosse dizaine de personnes et attends que l'astre solaire veille bien se montrer. Il est en effet dans les nuages, juste au dessus des montagnes, et on ne l'apercevra qu'un peu au dessus mais pas sur l'horizon.

IMG_7461

Je repars donc vers Sagada et parcours une grande partie de la descente dans l'obscurité, aidé quelque peu par le clair de Lune pas encore masqué par le brouillard. J'arrête mon application Endomondo après 24,2 km et 5h45 de marche auxquels il faut rajouter 2,8km et 50 min de ce matin avant que je lance mon appli soit un total de 27km en 6h35 et près de 700m de dénivelé positif, ça faisait bien longtemps que j'avais pas autant randonné en une seule journée.

Je regarde un peu dans les restos pour savoir où je vais dîner puis rentre au Pinewood Lodge pour poser les affaires, retirer mon turban et me débarbouiller le visage. Je remonte ensuite la côte et m'arrête dans un premier restaurant où je ne bois qu'une Sans Miguel tout en rédigeant mon blog.

Un peu plus haut dans la rue je m'arrête enfin pour dîner, dans l'un des seuls restos encore ouvert. Il est tenu par des petits jeunes et propose entre autres du poisson frit, du poulet frit et une recette locale de bœuf au gingembre et à l'ail, que je prends, accompagné du riz rouge aussi local et d'un petit bouillon. J'arrose ça avec une bière Cervesa Negra, une brune brassée par San Miguel. L'accord met - bière est idéal et le bœuf excellent, ou "masarap" délicieux.

IMG_7465

IMG_7464

Je rentre à ma chambre vers 21h30 et continue d'écrire un peu avant de me mettre au lit assez tôt, un peu avant 22h. Je m'endors assez vite mais doit lutter contre des musiques dont je ne sais d'où ils sortent car j'ai fermé toutes les fenêtres.