Lundi 13 Février :
Grâce au demi somnifère j'ai pu faire au moins 6h de sommeil sur les 9h30 qu'ont duré le vol. Atterrissage satisfaisant sur Doha avec un peu de turbulences dans la descente.

Je n'ai que deux heures d'escale et essaie quand-même de demander pour la ceinture perdue à l'aller. Ça n'a rien donné du coup je me dirige vers la zone d'embarquement.

On embarque dans l'A 380 assez neuf - décidément j'aurais eu que des avions hyper récents avec Qatar Airways - et j'apprécie le surplus de place au niveau des genoux et du siège en général, plus confortable que dans le 777-300 ER.

IMG_8108

Ce deuxième segment commence par un petit déjeuner / repas puis je passe une partie de ces 6h15 de vol à prendre des photos - j'ai pris un hublot - et à regarder trois films.

IMG_8111

IMG_8120

Mes voisins de sièges sont quasiment tous chinois, un groupe de vacanciers, et aucun d'eux ne parlent anglais ce qui ne facilite pas le travail des hôtesses et stewards.

On reprend un peu du retard de tente minutes puisqu'on atterri en avance sur l'horaire, vers 12h10, au terminal 1 de Roissy Charles de Gaulle, celui qui est rond.

Le temps de se garer et de sortir du géant des airs puis de récupérer mon bagage il est presque 12h45. Je discute avec un jeune couple de banlieusards puis les abandonne pour rejoindre le terminal 2F d'où part mon vol vers Montpellier.
Je peux déjà déposer mon gros sac car tous les vols sont enregistrés à des comptoirs et malgré un vol à 18h45 j'ai la possibilité de le laisser maintenant.

Je vais acheter un sandwich et une bouteille d'eau dans une boutique et me pose devant un Starbucks pour manger et rédiger mon blog. Je mange aussi mon Siopao qui m'attendais dans mon sac. Je prends quand-même un double expresso pour pousser tout ça.

Vers 17h45 je passe la sécurité et me dirige vers la porte d'embarquement. Je reste encore un peu profitant d'Internet puis vers 18h15 embarque dans ce petit A 318 bien rempli.

On part avec deux minutes de retard car il y a pas mal d'avions en attente en bout de piste. Vol de 1h05 seulement un peu plus secoué que les précédents. Il faut dire que l'engin est beaucoup plus léger et subit un peu plus les turbulences. En plus il pleut et il fait du vent dans les couches basses et ça cisaille pas mal.

Bref, je récupère mon bagage assez rapidement et retrouve Corinne dans l'aérogare et me rends compte que nous sommes en période de vacances scolaires et que je ne verrai donc pas ma filleule. En effet elle et ses soeurs sont chez les grands-parents, Odile et Jean-Claude, à Castan.

On rentre donc à Saussan et on dine ensemble. Je lui donne les petits souvenirs que j'ai ramené pour toute la famille et nous dégustons ensemble le rhum Tanduay douze ans d'âge pour clôturer ce bon repas. Je vais me coucher assez tôt car demain matin je reprends la direction de Marvejols pour aller directement au boulot.

Voilà, c'est tout pour cette fois, je vous dis à la prochaine, au mois de Septembre.