Mardi 24 janvier :

Le réglage de l'horloge biologique étant fait et le nombre d'heures de sommeil suffisant je suis debout assez tôt. Le temps de me décider à bouger, de prendre une douche et de boire un thé en compagnie de mon hôte et du couchsurfer vietnamien, je me lance à l'assaut des rues de Manille.

Je me rapproche du quartier d'affaires de Makati en suivant des rues plus populaires. Je dois me couvrir la bouche pour ne pas trop respirer les gaz d'échappement des Jeepneys nombreux.

20170126165113347

Je m'arrête dans une boulangerie pour acheter quelques pâtisseries au hasard et avance un peu plus loin dans une autre où je prends un café et un jus de fruits.

Je traîne un peu puis reprends la marche pour traverser le quartier d'affaires, levant la tête de temps en temps pour essayer de voir le haut des buildings. Je m'arrête dans un café, nommé "Café France", qui était sensé avoir le wifi mais qui l'avait en panne.

20170126165302897

Pas de chance car je pensais profiter du moment de répit pour regarder les billets pour Cebu. Je bois donc un vrai expresso - ça change un peu du café instantané de ce matin - et regarde avec la 3g comment retourner chez mon hôte.

Je continue mon chemin et passe poser mes affaires et repars avec la tablette et le téléphone pour acheter mon billet dans un cybercafé. J'en trouve un à une paire de blocs d'ici et achète mon billet de dernière minute  chez Cebu Pacific air, pour 17h et me fais imprimer le billet.

Par la même je réserve une chambre dans Cebu pour une vingtaine d'euros, dans un hôtel bien noté sur booking.com le Wellnessland Wholeness Center. Ensuite je m'arrête dans un restaurant proche et commande à emporter un plat de nouilles sautées au boeuf.

Je repasse par l'appartement pour prendre mes affaires et laisser un petit mot de remerciement à Nuki. Je descends un peu plus bas dans la rue pour héler un taxi. Le chauffeur est sympa et me donne une pomme de terre sautée et sucrée, très bonne.

Il m'amène à l'aéroport pour moins de 200p et assez rapidement malgré le trafic. Je passe par l'enregistrement de mon sac, assez rapide, puis vais me poser dans un restaurant pour manger mon plat. Je prends un jus d'ananas pour faire passer tout ça. Je passe ensuite la sécurité et rejoins la zone d'embarquement.

2017012616535358

Le vol est en retard, ce qui n'est pas inhabituel pour les compagnies low-cost ici. J'attends sagement et utilise la wifi pour avancer sur mon blog.

Le vol en A320 bien rempli, presque au maximum de ses 180 places, part finalement avec 45 minutes de retard. Le vol est calme et rapide, 1h15, et on atterrit proprement sur le tarmac. Pas de passerelle, on descend sur le tarmac et on rejoint le terminal en bus.

Je récupère mon sac assez vite et prends un taxi avec compteur à l'extérieur à qui je montre l'adresse de mon hôtel. On y arrive en une vingtaine de minutes. Je m'enregistre et pose mes affaires dans la chambre au 5e étage.

Je demande quelques conseils à l'accueil pour le bateau demain mais la jeune fille n'a pas l'air de trop savoir. Je pars dans le voisinage pour manger. Je trouve une petite cantine où je prends du riz et des petites brochettes arrosées d'une San Miguel - la meilleure bière du monde selon les Philippins - bien fraîche.

Au retour j'entends une banda dans la rue de mon hôtel et je m'arrête un moment pour les voir répéter avec les femmes faisant une chorégraphie. Ça semble être une répétition pour une fête religieuse vu les paroles.

Je retourne à l'hôtel et à ma chambre climatisée pour rédiger mon blog avec CNN Philippines en fond sonore. Je mets mon réveil pour me lever assez tôt pour prendre un bateau pour Bohol.
Je vais me coucher vers 23h30.